Marketing

Toucher la Génération Z avec le marketing de contenu

Les banques, les bureaux de poste, les produits de maquillage et de nombreuses autres entreprises commencent de plus en plus à commercialiser auprès de la Génération Z. Qu’il s’agisse d’une vidéo TikTok ou d’une story Instagram, les possibilités sont infinies. Mais qu’est-ce qui caractérise la Génération Z? Pourquoi faut-il faire du marketing ciblé pour ce groupe cible et comment y parvenir au mieux?

by Smart Media Agency CH | avril 4, 2022

La Génération Z fait actuellement l’objet de toutes les attentions. C’est pourquoi il existe de nombreux canaux qui permettent d’approcher au mieux cette génération. Instagram, Snapchat, Pinterest et TikTok n’en sont que quelques-uns et qui sait quel sera le prochain réseau social qui fera fureur dans le monde numérique. Focus sur les moyens marketing qui permettent d’approcher cette génération.

Qu’est-ce que la Génération Z?

La Génération Z se compose des personnes nées entre 1995 et 2010. On les appelle également les natifs du numérique, car ils ont été fortement influencés par la numérisation. Selon l’étude Junge Deutsche de Simon Schnetzer, il existe cinq caractéristiques principales de la Génération Z.

  1. Cette génération est toujours en ligne, de sorte que la vie réelle se confond avec le numérique.
  2. Les gens qui en font partie ont du mal à prendre des décisions car ils se trouvent face à un trop grand nombre de possibilités, d’informations et n’ont que trop peu de temps pour les évaluer.
  3. Il existe une énorme pression de performance au sein de la Génération Z, car le besoin de comparaison est permanent, notamment à cause des médias sociaux qui présentent des vies faussement parfaites.
  4. La devise des jeunes du millénaire est «sans engagement maximum». Qu’il s’agisse d’un rendez-vous ou d’un nouveau travail, les décisions ne sont que des étapes intermédiaires jusqu’à ce que quelque chose de nouveau arrive.
  5. La sécurité de la famille et le soutien de celle-ci sont plus importants que jamais pour la Génération Z, car de nombreuses relations sont entretenues par voie numérique et non pas dans la réalité.

On attribue également à cette génération une faible loyauté envers l’employeur, une grande importance accordée à la séparation entre vie professionnelle et vie privée, au sens et au plaisir du travail, ainsi que des exigences élevées en matière d’équipement moderne et d’accès à Internet sur le lieu de travail. En outre, la plupart des membres de la Génération Z sont sensibles au thème de la durabilité. «La Gen Z est innovante et préfère tout ce qui facilite la vie», explique Max Klockenhoff, ancien youtubeur et désormais cofondateur de l’agence de médias sociaux Gen-Up.

«Cette génération est probablement le groupe cible le plus diversifié qui ait jamais existé», ajoute Max Klockenhoff. Ainsi, il existe de nombreux domaines thématiques qui sont partagés au sein de la communauté Génération Z.

Pourquoi s’adresser à la Génération Z?

La Génération Z comprend les acheteurs de demain. Par exemple, selon Max Klockenhoff, c’est avant 25 ans que l’on décide quelle marque automobile est notre préférée. «La décision de savoir quelle marque de voiture nous aimerons plus tard et où nous l’achèterons est déjà prise à un très jeune âge», constate en effet Max Klockenhoff. La Génération Z est aussi celle qui entre à présent sur le marché du travail. C’est ainsi que l’on peut expliquer l’aspiration à l’Employer Branding. De plus, la Génération Z représente en Suisse une grande partie de la population avec 1,4 million de personnes. Au niveau mondial, on estime que la population Génération Z compte plus de deux milliards de personnes. Pour pratiquer un marketing prospectif, il est donc indispensable de s’adresser à la Génération Z.

Le marketing de contenu pour la Génération Z

La Génération Z passe beaucoup de temps en ligne et la tendance reste à la hausse. «Les gens qui n’apparaissent pas à l’écran ne sont tout simplement pas importants pour les jeunes», constate Max Klockenhoff. Selon l’étude suisse James, l’utilisation du téléphone portable le week-end (cinq heures) a presque doublé par rapport à 2018. En semaine, elle s’élève à plus de trois heures par jour. Ainsi, ceux qui souhaitent faire du marketing ciblé pour la Génération Z doivent être présents sur les plateformes de médias sociaux.

Selon Max Klockenhoff, la publicité pour la Génération Z doit être authentique et rapide. Elle doit transmettre un message, mais ne doit pas porter de jugement. En outre, la publicité doit être adaptée à la plateforme choisie. Ainsi, le contenu de TikTok a tendance à être plus drôle et plus rapide que celui d’Instagram. Comme cette génération est extrêmement diverse, le type de publicité préféré varie en outre d’un produit à l’autre.

Le marketing des médias sociaux est la clé

Les plateformes de médias sociaux sont l’endroit idéal pour faire de la publicité en ligne avec succès. Par ailleurs, le marketing des médias sociaux présente de nombreux avantages. Il s’agit tout d’abord de la forme de marketing qui permet d’atteindre le plus facilement la Génération Z. De plus, les canaux de médias sociaux facilitent la communication avec les clients, qui peuvent par exemple s’exprimer directement via les fonctions de messagerie. En outre, la probabilité d’atteindre plus de monde sur ces plateformes et de toucher ainsi davantage de clients potentiels est élevée.

Un autre grand avantage est l’aperçu de la portée. Contrairement à une affiche physique dans une gare, les médias sociaux permettent de suivre très précisément combien et quelles personnes ont été atteintes par la publicité, comment elles ont réagi et bien plus encore.

Un visage publicitaire

De nombreuses entreprises utilisent désormais – que ce soit sur TikTok ou Instagram – un visage publicitaire qui se tient devant la caméra et qui transmet du contenu. Il est frappant de constater que ces personnalités sont souvent elles-mêmes des membres de la Génération Z. Est-ce obligatoire? «Je ne dirais pas cela, – répond Max Klockenhoff – Il est évident que de nombreuses entreprises engagent quelqu’un de la Génération Z, car ces gens connaissent mieux les techniques nécessaires pour approcher le public cible et ont plus d’affinités avec l’utilisation de la caméra et des réseaux sociaux».

Néanmoins, il y a aussi de nombreux créateurs de contenu qui n’appartiennent pas à la Génération Z. Ceux-ci sont également acceptés par la communauté, car ils sont en mesure de créer des contenus adaptés au groupe cible. Max Klockenhoff constate: «Pour cela, il suffit de choisir une personne qui aime être devant la caméra et qui a un certain charisme. Le reste est secondaire».

Comment faut-il procéder?

Si l’entreprise n’est présente sur aucune plateforme de médias sociaux, la question se pose de savoir par où commencer. «Il ne faut pas commencer par Twitter, Pinterest, Instagram, Snapchat, Youtube et TikTok en même temps. Avant de mettre en place une bonne stratégie sur plusieurs plateformes, il faut commencer par une. Une fois qu’une plateforme est en place et fonctionnelle, il faut passer à la suivante», conseille Max Klockenhoff.

Share

vous pourriez aimer...

L’avenir appartient à la micro-influence sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux
by Smart Media Agency CH

Longue vie à l’imprimé

Imprimé
by Smart Media Agency CH

Le marketing durable: l’avenir du marketing?

Marketing
by Smart Media Agency CH

Le lien entre musique, créativité et bon marketing

Marketing
by Smart Media Agency CH

Le rôle des réseaux sociaux dans la guerre des talents

Réseaux sociaux
by Smart Media Agency CH